Climat : Toute cette eau serait si précieuse à conserver

Hier, la préfecture a placé le Gers et le Baïse en vigilance orange. Selon l’ACMG, qui tenait son assemblée technique hier à Pont-du-Casse, les précipitations vont se poursuivre et les rivières risquent de déborder. Il s’agirait de garder cette eau pour plus tard.

“La ressource en eau est variable d’une année sur l’autre, mais elle est là et, contrairement à la température qui augmente, depuis un siècle, les précipitations n’ont pas bougé. Et c’est une chance. Si l’on pouvait stocker toute l’eau qui tombe en hiver et la restituer l’été, cela contribuerait à rétablir un certain équilibre. L’évaporation de l’eau permet en effet de rafraîchir l’air ambiant” (Jean-François Berthoumieux, directeur de l’ACMG, présidée par Jean-Claude Boyer).

recorte lepetibleu ene 2014